Des fêtes sans stress et sans calories !

diner de fetes

Des fêtes sans stress et sans calories !

Les fêtes approchent à grands pas, et ce n’est pas toujours facile d’en profiter à cause du stress accumulé. Prévoir un budget, planifier le repas et les courses, n’oublier personne pour les cadeaux, satisfaire les exigences de toute la famille, tout ça demande beaucoup d’énergie. Et pourtant, les fêtes devraient être des moments de joie et de partage. Laissez votre stress de côté en suivant nos conseils anti-stress pour les préparatifs de Noël et du nouvel an !

1. Fixez des objectifs 

Soyez réaliste dans vos objectifs, pas besoin de viser la perfection. Les fêtes sont un moment de partage et le plus important est de passer du temps avec ses proches. Tenez compte de vos limites d’énergie et de temps. Une fois vos objectifs atteints, fêtez-les, relâchez-vous et profitez de ce temps privilégié en famille.

2. Prenez soin de vous et écoutez votre corps.

Parmi toutes les choses qui figurent sur votre liste de choses à faire, il est facile de s’y perdre. Vous restez tellement concentré sur vos objectifs et votre liste que vous en oubliez de prendre soin de vous. Le stress vous submerge alors et la panique vous gagne. Alors stop, prenez le temps de respirer !  

  • Pensez à réserver des moments pour vous.
  • Dormez suffisamment : sept à huit heures de sommeil ininterrompu chaque nuit. Le manque de sommeil peut devenir un cercle vicieux : moins vous dormirez et plus vous en aurez besoin. Plus vous aurez besoin de sommeil et moins vous aurez de temps pour vous préparer et apprécier les fêtes de fin d’année et plus vous vous sentirez épuisé.
  • Décompressez avant de vous endormir pour aider votre corps à se préparer pour le sommeil. Lisez un livre, méditez, buvez une infusion. 
  • Respirez : c’est offrir à votre corps un instant de détente. Inspirez à fond et laissez votre ventre et votre poitrine se remplir d’air. Comptez jusqu’à trois, puis expirez. Répétez-le à plusieurs reprises jusqu’à ce que vous sentiez de la détente dans votre corps.

3. Limitez les excès pour garder votre calme

​​Trop d’alcool et trop de nourriture vont ralentir votre organisme et diminuer vos défenses immunitaires. Pour rester en forme, mangez de façon équilibrée, limitez les boissons alcoolisées. Drainez votre corps en buvant de l’eau minérale entre les repas. Pensez à faire un peu d’exercice, comme par exemple une promenade digestive après le repas.

4. Demandez de l’aide à vos proches 

Tout ce stress ne doit pas peser sur vos épaules ! N’hésitez pas à demander de l’aide à d’autres personnes plutôt que de jouer au superhéros et d’être submergée le jour J. Partagez votre liste de choses à faire avec vos proches en leur donnant des missions réalisables. Par exemple, la décoration du sapin ou de la table peut être réalisée par vos enfants. Elle n’en sera que plus créative et originale.

5. Offrez-vous une pause pour la bonne cause. 

Profitez d’une pause café décaféiné avec le café Zen Espresso, 100% arabica, aux actifs d’origine naturelle, dont le safran, le magnésium et la vitamine B6. Le magnésium & la vitamine B6 contribuent à la normalisation des fonctions psychologiques en participant au fonctionnement du système nerveux. L’extrait breveté de Safran, qui a fait l’objet de nombreuses études cliniques, participe à l’équilibre émotionnel, aidant à favoriser la relaxation et à maintenir une humeur positive. Faites attention à vous dans ces moments de fêtes pour vraiment ressentir du plaisir avant, pendant et après. Appréciez ces moments et n’oubliez pas de vous amuser.

table de noel

Et dans tout ça, on en parle du repas ?

En effet, les repas sont souvent les éléments centraux des fêtes, le moment où tout le monde se réunit autour d’une même table. Quel menu choisir pour des fêtes inoubliables et pour se faire plaisir, sans en subir les effets négatifs le lendemain ? Foie gras, canapés beurrés, bûche pâtissière, vins, champagne…On choisit des recettes plus légères, on détourne les classiques pour les rendre plus équilibrés et plus digestes. Il est possible de se faire plaisir, sans s’en vouloir  le lendemain. Un repas sain, diététique et sans culpabilité ni frustration, tout en profitant des fêtes, c’est possible !

 1. L’apéritif

Privilégiez : les toasts à base de poisson, jambon et crudités. Choisissez des légumes accompagnés de sauces au fromage blanc : petites tomates, concombre, carottes, radis… Ce sont de parfaites en-cas à grignoter sans limitation. Ils évitent d’être tenté par des cacahuètes et autres biscuits gras et salés. 

Changez des toasts à base de pâté, saucisson et autres charcuteries, ainsi que les toasts contenant de la mayonnaise. Évitez les cacahuètes et gâteaux apéritifs. Évitez : sodas, limonades et autres jus en bouteilles car leurs teneurs en sucre sont très élevés. De même pour les alcools forts (whisky, rhum, vodka,…). Préférez : une coupe de champagne ou un verre de vin plutôt que les alcools forts L’idéal est de ne prendre qu’un verre vu que vous boirez de nouveau du vin à table. Pensez aux eaux plates ou pétillantes agrémentées d’un filet de jus de citron ou d’orange ou à un jus de fruits frais pressés. Commencez par quelques toasts pour pallier les effets néfastes de l’alcool et ne pas boire d’alcool à jeun.

2. L’entrée

Les soupes chaudes ou froides, reviennent sur nos tables. Dans la mesure du possible, essayez de faire votre soupe maison plutôt que d’en acheter en brique, onctueuses à cause de leur richesse en crème fraîche…et divers additifs. Privilégiez : les huîtres ou fruits de mer. Et une jolie salade de jeunes pousses colorées.

Limitez le pain, les sauces et le beurre, Le foie gras, est le met savoureux et souvent incontournable de nos tables de fêtes. Vous pouvez vous limiter à une petite tranche sur une fine tartine de pain grillé pour vous faire du bien au moral !  Le saumon fumé poisson gras (100g /170cal), à apprécier agrémenté d’un filet de citron et accompagné d’une petite tranche de pain de mie toastée. Les feuilletés aux légumes ou aux poissons, sont très calorique car constitués de beurre : à déguster avec modération notamment ceux fourrés avec une sauce.

3. Le plat 

Les protéines ont un effet coupe-faim et leur assimilation entraîne une forte dépense calorique. Choisissez plutôt une viande blanche ou un poisson (bar, filet de sole), ou encore des fruits de mer. Assaisonnez-les d’un filet de citron ou de vinaigre d’échalote pour rehausser leur goût. Évitez la mayonnaise et le pain beurre qui dénaturent leurs arômes et alourdissent la facture calorique !

Pour faire plus léger qu’une mayonnaise, confectionnez des assaisonnements à base d’herbes aromatiques, de moutarde, de fromage blanc. Ou tout simplement un filet de citron, du persil frais… pour accompagner poissons, crustacés et fruits de mer. Une sauce brune légère à base de vin rouge, d’oignons et de jus de cuisson rehaussera la saveur d’une pièce de gibier sans ajouter beaucoup de calories. Pour que chacun trouve son plaisir, vous pouvez préparer des sauces plus riches et les présenter à table séparément. Évitez les féculents (pommes de terre, riz, pain), qui sont facultatifs dans un menu de fête ! Privilégiez évidemment les légumes. Ils aident à digérer et apportent la satiété. Vous pouvez préparer les légumes à la vapeur, en papillote, assaisonnés avec herbes aromatiques, épices et condiments.

Conseil : la simplicité permet d’éviter les calories. Pensez à servir les aliments « au naturel », en évitant les préparations à base de crème ou de beurre : gratins, farces, fritures, fondues…

4. Le fromage

Salade et fromage : en petite quantité et avec très peu de pain. Evitez d’y ajouter du beurre. 

5. Le dessert

Oubliez les bûches de Noël, profiteroles, mousses au chocolat et autres pâtisseries à la crème au beurre hypercaloriques. Fuyez les pâtes feuilletées, brisées ou sablées. Choisissez des desserts légers à base de blanc d’œuf (meringues, mousses de fruits, îles flottantes…), les sorbets, les glaces et les fruits, surtout les fruits rouges. Si plusieurs desserts vous tentent, prenez des demi ou mini parts, ainsi vous pourrez vous faire plaisir !

6. Les boissons

Il faut éviter de trop cumuler et penser à s’hydrater : l’eau minérale sera donc bien présente à table ! Et l’eau est aussi un excellent coupe faim naturel. L’idéal est donc de consommer de l’eau, plate ou gazeuse selon votre préférence. Évitez le trop plein d’alcool. Deux verres maximum sont conseillés, de préférence du vin. Attention aux cocktails et liqueurs qui sont sucrées et caloriques.

Contrairement aux idées reçues, un repas festif n’est pas forcément trop riche en calories et bien manger n’est pas toujours synonyme de manger lourd. Vous pouvez adapter votre repas de fête à vos objectifs et à vos envies. Et le lendemain ? Profitez d’une infusion Brûle-graisse et d’un moment de repos bien mérité !

Avez-vous des conseils à nous partager ? Des idées de menus pour les fêtes ? 

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *