Mon panier
Aucun article

Quels aliments pour doper votre bonne humeur ?

mardi 20 février 2018
Quels aliments pour doper votre bonne humeur ?

 

Et si la joie de vivre commençait dans l’assiette avec quelques recettes du bonheur. Les aliments agissent sur notre cerveau et influencent nos humeurs : certains nutriments , par exemple, augmentent le taux de sérotonine, hormone du bien-être.

 

Quand on a pas trop le moral, on retrouve une baisse des neuromédiateurs cérébraux, dont les quantités sont favorisées par un apport alimentaire équilibré. Ce que l’on mange a donc bien un effet sur l’humeur, l’alimentation agissant directement sur ces neurotransmetteurs, comme la dopamine et la sérotonine, qui sont les hormones de l’attention et du bien-être.

 

Y aurait-il  un aliment prodigieux qui, à lui seul, engendrerait la bonne humeur? Eh bien…non, c’est plus complexe et on revient toujours aux mêmes principes évidents, mais pas toujours facile à suivre au quotidien : manger de tout, et en quantités adaptées.

A l’inverse, une alimentation trop désordonnée et déséquilibrée aura aussi une influence sur l’humeur.

 

Voici donc des aliments à privilégier…car bien manger, c’est le début du bonheur!

 

Les bonnes protéines

Elles vont permettre à notre cerveau de bien fonctionner.

Pour activer la dopamine, l’idéal serait de manger dès le matin, des protéines, car elle contiennent de la Tyrosine, qui permet la synthèse de Dopamine : jambon, œuf, pain complet et fruit frais.

Les protéines ont aussi un effet coupe-faim et donnent un vrai coup de boost alors que sucre appelle le sucre

Les tartines sucrées à la confiture ou le chocolat sont souvent le menu d’un petit déjeuner classique, mais ce n’est donc pas l’idéal.

 

La sérotonine est l’hormone de la bonne humeur, du sommeil et de la mémoire. Elle est donc très importante à l’équilibre de nos humeurs. Pour la fabriquer, notre organisme a besoin d’un acide aminé essentiel, le tryptophane, apporté par les protéines : œufs, viandes (blanches), poissons (morue, lotte), fruits secs, soja, légumes secs, riz complet). Or, le tryptophane est fragile et est détruit par une cuisson prolongée et n’est pas toujours très bien absorbé par l’organisme.

En fait, pour fabriquer la sérotonine, il faut à la fois du tryptophane et des glucides complexes (légumes secs, pain complet, son, pâtes, riz, chocolat…) et non des sucres dits rapides, c'est à dire ceux des produits et des boissons sucrés qui passent rapidement dans le sang.

Les aliments les plus riches en tryptophane étant les fromages : pensez à en prendre un morceau à chaque repas, même au petit déjeuner.

 

Les bons sucres 

Il sont essentiels au fonctionnement du cerveau,  ils permettent d’être éveillé et de garder le moral.

Ce sont les féculents (pain, pâtes, riz, céréales) plutôt que les sucres raffinés et dits « rapides » que l’on retrouve dans les confiseries et dans les pâtisseries.

 

Les bonnes graisses 

Ce sont les oméga-3, acides gras poly-insaturés que l’organisme ne sait fabriquer. Une carence pourrait être à l’origine d’une inflammation des cellules nerveuses, bloquant les transmetteurs chimiques de la bonne humeur.

Les poissons gras (saumon, truite, maquereau, hareng, sardines, anchois) fournissent du tryptophane mais aussi des Omega 3 qui aident au bon fonctionnement de la sérotonine dans les cellules nerveuses.

Les graines de lin, les huiles de colza ou de noix renferment aussi des Omega 3.

 

Les Vitamines 

Les fruits et légumes sont les meilleures sources de la bonne humeur et du bonheur par leur couleur, leur goût, mais aussi pour les vitamines, les sels minéraux, l’eau qu’ils contiennent.

 

La vitamine C :

Les légumes et les fruits sont riches en vitamine C…et quand on en manque, on a moins le moral.

La vitamine C n'est pas stockée en grande quantité dans le corps et le surplus est éliminé dans l'urine. Il faut donc consommer des aliments riches en vitamine C chaque jour.

Les meilleurs sources de cette vitamine sont : Cassis, Poivron rouge, Kiwi, Fraises, Orange, Brocoli, Ananas, Choux de Bruxelles, Pamplemousse rose, Chou fleur 

Retrouvez ici un tableau avec les principales sources de vitamine C

 

Les vitamines du groupe B, qui nourrissent les nerfs et améliorent la concentration.

Et surtout la vitamine B6 qui a un rôle important dans la fabrication et la stimulation des neurotransmetteurs comme la dopamine, la mélatonine et la sérotonine, ces hormones de la bonne humeur, du bien-être, du plaisir et du sommeil. Mais la vitamine B6 est sensible à la cuisson qui la détériore en partie.

Comme toutes les vitamines du groupe B, la vitamine B6, est présente dans de nombreux aliments,  les plus riches en vitamine B6 étant la levure, les abats, les poissons gras, les pommes de terre, les céréales (riz complet, lentilles, flocons d’avoine, quinoa) les bananes et la viande.

Consultez ici un tableau avec la liste des aliments les plus riches en Vitamies B6

 

Le magnésium

Aussi appelé le grand pacificateur, qui booste le moral, aide à être de bonne humeur et favorise la production d’énergie. Nos réserves ne durent que quelques jours, et nous devrions en consommer entre 300 et 400 mg tous les jours, or notre alimentation moderne en est de plus en plus dépourvue. Une carence se manifeste par la paupière qui tremble, des crampes, de la nervosité, de l’irritabilité. Fatigué, de mauvaise humeur, stressé, insomniaque…pensez à faire le plein de magnésium !

 

On le trouve dans les lentilles, les haricots secs, les amandes, les noix et graines, l’avoine, les épinards frais, les germes de céréales et le… chocolat noir!

Le chocolat contient aussi du tryptophane, des glucides (qui participent à la formation de la sérotonine) et beaucoup d'autres molécules qui auraient également des bienfaits. Un morceau de chocolat noir, a une excellente vertu : c'est BON, et cela fait plaisir. Essayez de le savourer lentement, en le laissant fondre doucement dans la bouche, collé sur votre palais ou votre langue, il vous délivrera ainsi tous ses bienfaits. Calorique, son excès n’est pas l’allié de votre ligne, mais juste un carré de chocolat noir le soir, cela fait tellement de bien : tout est question de dose !

 

Le plaisir

Le plaisir de manger est également important.  En effet,  le sentiment de bonheur dépend de bien d’autres paramètres que le seul contenu de notre assiette, mais certaines substances contenues dans les aliments ont un effet « antidépresseur » et tendent à nous rendre plus heureux.

Leur action bien réelle et durable et non fugace ou psychologique, comme l’est celui des aliments « réconfortants », sucrés et gras .

Il y a bien un lien entre nourriture et émotions. D’ailleurs, la petite madeleine active les souvenirs, et agit aussi sur un plan chimico-organique. La dimension du plaisir jouant un rôle important, pour combattre la morosité, rien de tel qu’un voyage sensoriel qui réveillera notre mémoire émotionnelle positive, avec des plats souvenirs de notre enfance ou de voyages…

Le plaisir etant aussi très important, il ne faut pas tout contrôler, même si ce n’est caloriquement pas toujours très raisonnable ! Tout est question de dose !

 

 

En privilégiant les aliments «  de la bonne humeur », ceux qui vous apportent ce qu'il faut pour influencer votre humeur dans le bon sens (sérotonine, glucides, tryptophane et vitamine C), tout au long de l’année, la production des neurotransmetteurs impliqués dans nos états d’âme sera stimulée, permettant d’influer positivement votre humeur. Des tomates en été, des betteraves en automne, du poisson en hiver, des petits pois au printemps…

Essayez de miser sur ces aliments tout en respectant le rythme des saisons : revoyez votre liste des courses pour doper votre moral.

 

Prenez l’habitude de débuter votre journée par un bon petit déjeuner avec du pain complet, un morceau de fromage et une tranche de jambon, ou encore du fromage blanc, des fruits et des céréales brutes.

 

Consommer le café décaféiné Zen espresso Fitalety, enrichi en Magnésium, vitamine B6 et Safran sera aussi l'allier complémentaire d evotre bonne humeur!

Nous vous recommandons