Mon panier
Aucun article

Plus de bonheur au quotidien en 8 conseils!

mercredi 21 mars 2018
Plus de bonheur au quotidien en 8 conseils!

C’est quoi le bonheur ?

Le bonheur c'est un état durable de satisfaction de nos besoins et de nos désirs.

Et cette quête même du bonheur nous condamne, paradoxalement, à n’être jamais heureux …car l’assouvissement d’un désir marque le début d’un nouveau: la succession de désirs perturbe cette tranquillité que l’on cherche à atteindre.

Selon Voltaire : « Le bonheur n’existe pas, il n’existe que des instants de bonheur. » Instants précieux de plaisir et d’euphorie suite à un examen réussi, une naissance…

 

Qu’est ce qui détermine le bonheur ?

Nous avons un capital de départ, héritage génétique de la disposition au bonheur pour moitié (50%). Pour le reste, bonne nouvelle, nous avons la possibilité de cultiver nos capacités à ressentir le bien-être, puisqu’environ 10% concernent les circonstances extérieures et 40% d’investissement personnel.

 

Devenir heureux exige un travail quotidien, une attention bienveillante et une motivation profonde. Même si cette quête se poursuit depuis quelques milliers d’années, et qu’il n’existe pas de formule miracle voici des recettes pour enjoliver votre vie.

Le bonheur se cultive comme un jardin : semez, arrosez, récoltez et croquez !

Et mettez 3 épices dans votre vie de l’amour, du rire et du partage 

 

Voici 8 pistes pour devenir plus heureux au quotidien.

 

Prenez les rênes de votre vie

Le bonheur n’est pas une finalité, mais un chemin de chaque jour qui demande de la confiance en soi et de l’optimisme. Encore faut-il s’autoriser à être heureux. Nos choix de réaction par rapport à un évènement qui nous arrive, qu’il soit positif ou négatif influe aussi ce chemin.

 

Ayez des objectifs 

Ces buts à atteindre sont des pépites de bonheur en puissance : les personnes qui se fixent des objectifs à court ou à long terme seraient plus épanouies que celles qui refusent de le faire. Mettre en place une stratégie pour y arriver structure la pensée et c’est une source de motivation. Puis atteindre ce but finit par être un joli bonus.

 

Ralentissez

Notre société va de plus en plus vite et notre énergie risque de se faire happer.
Ralentir permet de rester connecté au moment présent, aux autres, mais aussi à qui l’on est vraiment. Cela permet aussi de profiter de ce que l’on a déjà.

 

Dormez et ayez une bonne hygiène de vie

Car fatigue et idées noires vont de pair : dormez et vous serez plus heureux. Par son comportement, son hygiène de vie et son alimentation, stimuler sa propre production de sérotonine (hormone de la bonne humeur), d’endorphine (sorte de morphine naturelle) et d’ocytocine (hormone de l’attachement et de la sécurité intérieure) c’est possible.

Vous pouvez doper ces hormones du bonheur!

Apprenez à dire Je veux

Ecrivez votre liste d’envie, de « Je veux » en vous laissant aller, en écoutant vos rêves pour vous ouvrir le champ des possibles. Cela permet de savoir ce que l’on veut vraiment. Reprenez régulièrement cette liste, regardez ce que vous avez réalisé, observez si vos envies ont évolué, complétez vos désirs…

 

Donner

Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.” Acheter quelque chose pour quelqu’un d’autre procure plus de bonheur que l’acheter pour soi-même. Si la grisaille vous déprime, faites du shopping, mais pas pour vous !

 

Aimer

C’est bon pour la santé, pour le cœur et pour l’âme. Les câlins sont, un réservoir formidable d’ocytocine, hormone du bonheur. «Un hug de vingt secondes suffit pour obtenir sa dose». 

Quant à la dopamine (hormone de la motivation, du plaisir, de l’excitation), vous pouvez la réveiller en sortant de votre zone de confort pour explorer des territoires inconnus. Nouveau loisir, nouveau pays ? À vous de choisir. C’est ce que l’on nomme «l’effet Coolidge», la stimulation par la nouveauté, parfait booster de bonne humeur.

 

Le rire  

Rire soulage dans les moments difficiles et nous aide à résister face à l’adversité…il peut même être une thérapie. Le rire aurait des effets positifs sur la santé : bon pour le cœur, il donne de l’énergie, améliore le souffle en débloquant le diaphragme, et a des effets positifs sur le sommeil. Et les patients joyeux guérissent mieux que les moroses...

En France, la rigologie fait des émules , via les écoles du rire.

 

Et l’argent ?

L’argent ne fait le bonheur que jusqu’à un certain seuil, celui du confort de base mais au-delà, plus de confort matériel ne rend pas plus heureux.

Aussi, en simplifiant: les pays riches vivent plus heureux que les pays pauvres. Logique. Mais le bonheur dépend aussi de ce que l’on convoite…

 

 

 

Le bonheur serait donc un état d’esprit : « Il faut savoir regarder la bouteille à moitié pleine plutôt qu’à moitié vide et prendre le temps de se saisir des petits bonheurs plutôt que d’attendre LE bonheur… » Ce dernier n’étant pas une destination mais plutôt une trajectoire qu’il faut savoir prendre.

 

Si les fonctions du corps ne sont pas exploitées, la vie a peu de valeur, est morne et triste. Les capacités du corps sont multiples : voir, entendre, toucher, courir, nager, lancer, tirer, escalader les montagnes, descendre dans les grottes, ...chacune pouvant produire l’expérience optimale.

 

 

Le 20 mars, depuis 2012, bonheur pour tous, c'est la journée internationnale du bonheur: mais qu'est-ce qu'une journée du bonheur?

 

Un bonus bonheur: les films qui nous rendent heureux!